De nouvelles tours parisiennes surprenantes

Publié le par Sandra Liebermann

majunga180--1-.jpg

 

Ce matin Les Echos parlaient d'un important projet d'architecture à Paris porté par le promotteur Unibail-Rodamco. Ces immenses tours devraient héberger des bureux d'entreprises. L'article met en avant la controverse faites autour de ces objets architecturaux. A la fois "outil de travail performant et confortable" et "objet mal aimé et de plus en plus déserté".

La construction de la tour Majunga a débuté dans le quartier de la Défense. Mais Unibail-Rodamco à d'autres projets en prépaaration : la tour Trinity qui a obtenu un permis de contruire ainsi que les tours Triangle et Phares qui attendent leurs autorisations.

Jean-Paul Viguier est l'architecte en charge de la tour Majunga. "Elle sera centrale, économe en énergie, construite sur un hub de transport en commun". Il faut également souligner que la tours sera "hyper connectée". En effet, une application sera dédier à l'entreprise locataire et à l'immeuble. celle-ci permettra à chacun de régler son store et la température ambiante et de savoir rapidement ce qui se passe dans le quartier.  

Celon l'architecte  “Les nouvelles [tours] doivent être pensées différemment, dans leur rapport au sol et dans la manière de penser la vie au bureau, en hauteur. » Jean-Paul Viguier innove avec cette tour qui ne manquera pas de nous surprendre : "une hauteur sous plafond de 2,75 m (3 dans la tour Carpe Diem, bientôt livrée par Aviva de l'autre côté de la dalle de la Défense), des fenêtres qui s'ouvrent jusqu'au dernier étage à 195 m de hauteur, des terrasses ouvertes mais protégées jusque dans les niveaux les plus élevés, des paliers d'ascenseur éclairés par la lumière du jour au lieu des traditionnels couloirs coincés dans les noyaux des tours, des plateaux libres de 2.000 m ² dont les vitrages courent du sol au plafond."

Pour les prix, Unibail-Rodamco propose la tour pour un loyer facial de 550 euros par mètre carré par an. 

Les tours semblent devenir de plus en plus des outils de travail au service de la productivité et des employés. "Les chefs d'entreprises savent que la différence se fera demain sur leur capacité à attirer des talents, et l'image d'une entreprise c'est d'abord son immobilier."

Selon l'article les équipes de travail sont moins stressées par le temps de transport, elles sont présentes plus longtemps au bureau, "plus motivée par l'image de leur entreprise, fières en un mot, de leur lieu de travail, elles produisent plus et mieux. 

Commenter cet article